>> Accueil / Une page d'histoire

Une page d'Histoire

Historique du Club

Déjà en 1995-1996, l'idée de se doter d'un club d'encadrement technique germait dans la région. Après avoir pris contact avec le club de Nicolet et de Bedford (Dura Club), nous étions convaincus que nous avions le potentiel pour demander un club. Nous suivions le courant de l'époque et nous nous sommes réunis le 8 avril 1997 à St-Germain-de-Grantham pour fonder le Club Durasol Drummond avec trente membres. Dix administrateurs furent nommés et avaient pour mandat d'aller chercher l'aide financière au MAPAQ et à l'UPA. Ils avaient aussi le mandat d'élaborer un plan d'action et de fixer les objectifs.

(Jean-Marc Burri, co-fondateur du Club Durasol Drummond)

Le 9 juin 1997, une demande de support et d'aide financière était émise à Thomas-Louis Simard, au MAPAQ, et comportait les points suivants :

Raison d'être du Club

Développer un dynamisme auprès des producteurs agricoles dans l'objectif de faire avancer l'agriculture durable et ainsi protéger les ressources naturelles.

Objectifs

  1. Organiser des cours de basse en chimie des sols et des cours en agriculture durable pour tous les membres.
  2. Assister techniquement et agronomiquement les producteurs agricoles vers une agriculture durable.
  3. Vulgariser l'information concernant les pratiques d'agriculture durable de façon à bien les comprendre.
  4. Améliorer le revenu net des membres en réduisant leurs coûts de production par une approche globale d'agriculture durable.
  5. Établir des critères d'évaluation sur la qualité de l'environnement en milieu agricole.
  6. Développer en dynamisme d'échange entre les producteurs et les intervenants en milieu agricole.
  7. Améliorer la perception de l'agriculture aux yeux de la population en laissant transparaître nos actions.

Plan d'action

  1. Motiver les membres à modifier leurs pratiques culturales vers des pratiques de conservation des ressources à la ferme.
  2. Gérer la matière organique et l'humus des sols de façon à les préserver.
  3. Interpréter des analyses de sols, analyser les fumiers et les purins et préparer un plan de fertilisation intégrée pour chaque ferme.
  4. Amener les membres à dresser un bilan minéral sur leur ferme.
  5. Favoriser une utilisation plus rationnelle des herbicides et optimiser les techniques comme moyen de combattre les mauvaises herbes.
  6. Calibrer les pulvérisateurs, les épandeurs à fumier et faire la promotion de l'arrosage en bande.
  7. Voir à engager une personne ressource compétente qui rejoint les objectifs du groupe.
  8. Élaborer un plan de travail avec cette personne.
  9. Favoriser des parcelles d'essais encadrées chez chacun des membres avec échange entre eux de leurs expériences et résultats.
  10. Sensibiliser les producteurs aux facteurs polluants tels l'érosion, herbicides, surplus de fumier, purins, engrais minéraux et méthodes culturales.

Des trente membres fondateurs, vingt-six font encore partie du Club Durasol Drummond.
Aujourd'hui, le club compte plus de soixante-cinq membres… Il y a toujours place à l'amélioration!!!

Quelques réalisations

Le travail n'est pas terminé et les membres pourront bénéficier
de leur adhésion au club pour plusieurs années à venir.